Le hameau familial de Gien-Montbricon “ressuscité” – 04 février 2021

Reconstitution 3D (Blender) du hameau familial de Gien-Montbricon.

Jusque dans les années 1900, les Révérends Pères Barnabites accueillaient dans ce vaste domaine situé entre Gien et Briare les élèves se destinant à la prêtrise. Contrainte de s’en séparer du fait des lois de séparation de l’Eglise et de l’Etat, la congrégation religieuse revend la propriété à Paulin Enfert qui va la transformer en un lieu de villégiature pour les familles des enfants du Patronage Saint-Joseph à une époque où les congés payés n’existent pas encore !

C’est d’ailleurs dans cette propriété que Paulin Enfert décède dans la nuit du 31 août au premier septembre 1922. Par la suite, ce domaine reviendra aux Oeuvres de la Croix-Saint-Simon puis accueillera La Maison familiale rurale de Gien jusqu’à sa destruction au mois de septembre 1972 dans le cadre de l’urbanisation du quartier.

Le souvenir du hameau de Montbricon et celui de Paulin Enfert subsistent toujours au travers des deux rues de Montbricon et Paulin Enfert qui jouxtent l’ex-emplacement de la propriété.