Association des amis de Paulin Enfert

Clap de fin pour le réfectoire ! – mardi 28 janvier 2014

Le mardi 28 janvier 2014, au réfectoire de la Mie de Pain, régnait une ambiance toute particulière. En apparence, c’était d’un service comme les autres, avec ses bénévoles en blouse blanche, ses accueillis. En apparence seulement, car il s’agissait en fait de l’ultime repas à être servi dans l’antique réfectoire, près de 111 ans après sa mise en service par Paulin Enfert !

actu_dernier_repas_refectoire_20140128_01

Dès le lendemain matin, en effet, les hébergés allaient découvrir le tout nouveau self-service situé dans les locaux fraîchement terminés et l’ancien réfectoire serait démantelé dans le cadre de la suite du chantier de réhabilitation du site de la rue Charles Fourier.* Pour certains hébergés et pour les bénévoles, l’émotion était palpable !

actu_dernier_repas_refectoire_20140128_02

Pour marquer le coup en ce jour historique, l’association des Amis de Paulin Enfert avait organisé durant cet ultime souper un diaporama montrant des vues et clichés du réfectoire à travers les décennies.

A l’issue du dîner, le Père François Lainé, curé de la Paroisse Sainte-Anne voisine, avec laquelle l’association des œuvres de la Mie de Pain partage une histoire commune, arrive pour d’une part, organiser le transfert du Christ en croix qui ornait le réfectoire dans le nouveau réfectoire, et d’autre part, bénir les nouveaux locaux.

actu_dernier_repas_refectoire_20140128_03

Cette touchante cérémonie a été également l’occasion de se souvenir et de rendre hommage à l’ancien président de la Mie de Pain, Jean Laffon disparu au mois de décembre 2013 et qui avait initié ce chantier. Son épouse, Geneviève, était d’ailleurs présente ce soir-là, responsable de la soirée du mardi depuis de nombreuses années.

Le lendemain, ce fut au tour du buste de Paulin Enfert d’être à son tour déplacé à l’entrée du réfectoire pour continuer d’accueillir les convives…

actu_dernier_repas_refectoi

*Lancé en 2011 avec la destruction d’une partie des bâtiments, dont certains dataient du temps de Paulin Enfert, le chantier de réhabilitation du site de la rue Charles Fourier constitue pour l’œuvre de la Mie de Pain un chantier historique. La première tranche qui s’achève en ce début d’année 2014 et qui a permis de doubler la surface des bâtiments va permettre maintenant de désaffecter le réfectoire (datant de 1903) et les dortoirs (datant de 1933). Ces bâtiments seront conservés et réhabilités pour devenir, à l’issue de la seconde tranche des travaux, le nouveau siège de l’œuvre.

Comments are closed.

Post Navigation